femme sur écoute

Le résumé de la quatrième de couverture :

Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa soeur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie.

Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s’escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d’une jeune garde, qu’a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs… La réputation de l’experte en cybercriminalité n’est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l’ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt.

Sexe, politique, sécurité… Et des morts sans connexions apparentes. Au plus près du réel, en s’appuyant sur le système des écoutes téléphoniques, Hervé Jourdain bâtit une intrigue à l’architecture saisissante, doublée d’un portrait (à l’acide) de son époque.

 

Voici un polar, un vrai, prenant, avec des rebondissements, des liens là où on ne les attend pas... Que j'ai passé un bon moment avec ce roman de Hervé Jourdain. On y découvre des personnages hauts en couleurs, des méchants, des voyous, des flics, des flics ripoux, et au fil des pages, on se rend compte que de nombreuses affaires sont liées entre elles. Pourquoi, comment, qui : pour tout savoir, il faut attendre la dernière page, ou presque. Les descriptifs des lieux, des personnages, des différentes enquêtes sont tellement bien faits, qu'on a parfois l'impression d'être dans un récit réel. D'autant que l'histoire centrale se passe en avril 2017, dans l'entre-deux-tours des élections... Le timing de ma lecture était donc juste parfait.

Dès les premières pages, on sent que le rythme va être dense. Relevés d'écoutes, de discussions... Rapidement, on découvre les personnages centraux, d'un côté les policiers, de l'autre une jeune femme strip teaseuse, maman d'un bébé qui a pour papa un braqueur actuellement en prison. Petit à petit, les pièces vont s'imbriquer, des choses étranges vont arriver, des personnages vont se dévoiler... D'une manière douce, sans grosse ficelle, avec finesse et brio de la part de l'auteur. On alterne les passages côté 'gentils' et côté 'méchants', sachant qu'il y a des méchants chez les gentils et inversement...

J'ai apprécié l'immersion côté enquêteurs, où l'on vit de l'intérieur le cheminement, l'avancée des éléments, où l'on passe d'un coin à l'autre de la région parisienne pour faire avancer les choses, quitte à se faire flasher ou à mettre sa santé en jeu pour le bien des autres. On vit les choses complètement dans ce roman, nous ne sommes pas de simples lecteurs. Un vrai coup de coeur, à découvrir absolument !

 

528 pages / 20,50 euros

Merci aux Editions Fleuve Noir pour l'envoi de ce roman !