modern lovers emma straub

Le résumé de la quatrième de couverture :

Dans cette rue-là, certains enfants ont deux mamans, des cheveux violet, le droit de fumer des joints sans se cacher. Dans cette rue-là, des couples de quadra vivent encore des droits d'auteur d'un tube écrit à quatre mains pour une icône rock suicidée qui fut leur camarade et plus si affinités. Dans cette rue-là, des amitiés se bonifient depuis l'université. Car cette rue-là se trouve au coeur du plus trépidant quartier de New York : Brooklyn. Et des trépidations, il y en a, au cours de ce fol été que traversent Elizabeth, Andrew et leur ado prodige, Harry, mais aussi
Jane, sa femme Zoe et leur explosive Ruby, née d'un don de sperme. Au programme : crise de fin d'ado et crise de la quarantaine, crise de couple et crise existentielle, crise de larmes et crise de fous rires !
Après Les Vacanciers, Emma Straub revient avec une nouvelle chronique impertinente. Du couple, des pièges de l'âge, de l'art d'être parent... et de l'éternel retour de flamme.

 

Un roman parfait pour les beaux jours ! Un livre qui se savoure, avec des histoires qui plairont à coup sûr. Un style agréable à lire, des personnages dans le coup, qui pourraient être nos voisins, nos amis ou parfois nous-mêmes. Des copains adolesents devenus adultes et parents, leurs enfants qui se lient un peu plus que d'amitié, des crises de la quarantaine... On ne s'ennuie pas avec Andrew, Elizabeth, Harry, Jane, Zoe, Ruby et tous ceux que l'on rencontre au fil des plus de 400 pages de ce livre.

C'est un chouette roman bien de saison. J'avais apprécié Les vacanciers d'Emma Straub sorti l'an dernier, j'apprécie toujours le style de l'auteur et les détails de Modern Lovers. Bienvenue en plein coeur de Brooklyn pour des moments de vie addictifs et des personnages attachants. Dès les premières pages, on sent qu'il va être difficile de lâcher ce livre, qui donnerait bien envie d'une suite. On en redemande ! A lire avec une bonne bande sonore en arrière plan, une tablette de chocolat et un verre de limonade. Attention, ça pétille !

 

416 pages / 21,50 euros

Merci aux Editions des Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman !