tout sur le zéro pierre bordage

Le résumé de la quatrième de couverture :

C’est l’histoire de Paul, Blaise, Éloïse, Charlène et Grégoire, Martine ou Jacques, et finalement de tous ceux que l’addiction au jeu rassemble autour de la roulette des casinos, ici de la côte atlantique. C’est l’histoire de ce défi répété à la face du destin où chaque fois on rejoue sa vie, une manière, pour peu qu’on s’y penche, de mieux s’explorer. C’est l’histoire de la souffrance humaine, qu’on croit un temps dissipée par le vertige du jeu.

 

Immersion dans le monde du jeu, des accros à la roulette électronique dans un casino de province. Quand des personnes que rien ne rapproche en apparence partagent la même addiction, ont les mêmes symptômes de manque s'ils ne viennent pas dépenser quelques liasses de billets... Nos personnages principaux viennent de milieux différents, ont chacun leur propre histoire, et sont heureux quand ils se retrouvent sur les tables électroniques de la roulette du casino le plus proche de chez eux. Ils deviennent des proches, partagent leurs joies quand ils gagnent, leur déception quand la machine ne leur donne rien.

Quand on lit ce roman, on sent bien la force et l'addiction que peuvent apporter le jeu au casino. Partir de peu pour gagner beaucoup quand la chance est là, et parfois tout perdre en peu de temps également. C'est la loi du hasard. Les différents personnages essaient d'arrêter de venir jouer, mais l'appel de la roulette est plus fort que tout. C'est vrai que quand on termine cette lecture, on aurait bien envie de se laisser guider dans un casino pour tenter également notre chance, miser quelques euros sur ce fameux zéro. Ce roman est addictif, on a envie de suivre les aventures et les résultats de jeu de nos héros du quotidien. A découvrir !

 

268 pages / 18 euros

Merci aux Editions Au Diable Vauvert pour l'envoi de ce roman !