l'enfant de mon mari

Le résumé de la quatrième de couverture :

Vous reconnaîtriez votre enfant entre mille, n'est-ce pas ?
Heidi et Jason ne forment pas un couple ordinaire : elle a perdu sa petite fille, il cherche désespérément son fils, Barney, enlevé cinq ans plus tôt. Ces drames les ont rapprochés. Un jour, en déplacement pour son travail, Heidi aperçoit dans une arrière-boutique un garçon qui pourrait bien être Barney. Emmené sur place, Jason refuse d'y croire. Mais Heidi n'en démord pas. L'intuition vire à l'obsession, et la jeune femme se plonge dans une enquête qui fragilise son couple. Jason lui cache-t-il quelque chose ? L'impossible deuil de sa fille a-t-il rendu Heidi paranoïaque ? À qui peut-elle se fier ? Mais surtout, qui est cet homme trouble qui accompagne le petit garçon partout ? Une adrénaline de chaque instant, jusqu'au dénouement, dérangeant et moite.

 

Voici encore un roman très addictif. Un enfant disparu, que sa belle mère (qui ne l'a jamais connu 'en vrai') pense avoir retrouvé. L'obstination, la volonté d'une femme amoureuse de son mari, qui souhaite plus que tout lui rendre ce que la vie lui a pris à elle... Au fil des pages, on se demande si Heidi est dans le vrai, si elle ne s'entête pas pour rien. Le parcours de vie de notre couple central est peu commun, ce qui les a fait se rencontrer encore moins. On le découvre au fil des pages, tout s'imbrique petit à petit, se dévoile à nous.

Puis plus on avance dans la lecture, plus tout s'accélère, s'intensifie, et il devient vraiment difficile de poser ce livre, tant on a envie de connaître le dénouement. Et cette fin... inattendue, parfaite pour remettre en question notre jugement, nos sentiments. J'ai apprécié l'ensemble, le rythme, l'originalité de l'histoire, les briques qui se posent au fur et à mesure... Un bon roman qui fait froid dans le dos, et qui touchera tout ceux qui ont des enfants encore un peu plus, forcément.

 

352 pages / 20,50 euros

Merci aux Editions des Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman !