toucher mortel peter james

Le résumé de la quatrième de couverture :

Vilain petit canard lorsqu’elle était enfant, Jodie Bentley a deux rêves dans la vie : être belle et devenir riche. Le premier réalisé – avec un petit coup de pouce de la chirurgie plastique –, elle travaille désormais ardemment sur le deuxième. Sa philosophie concernant l’argent est simple : on peut soit le gagner, soit se marier avec. Le mariage, facile. C’est se débarrasser du mari après coup qui s’avère compliqué, et qui requiert un réel talent. Rien de mieux que la pratique pour se perfectionner…
De son côté, le commissaire Roy Grace subit la pression de la part de son supérieur et sa précédente affaire lui donne encore des insomnies.
De plus, l’enquête sur la disparition de sa femme Sandy est relancée grâce à de nouveaux éléments, alors qu’un ancien adversaire fait son grand retour.
Mais pire que tout, il est convaincu qu’une veuve noire opère en ville. Une femme à l’esprit venimeux et mortellement efficace. Grace réalise bien vite qu’il a sous-estimé sa dangerosité...

 

Glacial. Ce roman nous entraîne dans la vie d'une jeune et belle femme que rien n'arrête dans l'accomplissement de son objectif : trouver de riches amants pour qu'ils l'épousent, puis faire en sorte qu'ils disparaissent dans une mort tragique. Dès les premières pages, cette histoire est addictive : on a envie de savoir comment fait Jodie pour réussir et atteindre à multiples reprises son but sans se faire prendre. A chaque fois le même scénario pour elle, jusqu'au jour où elle laissera planer quelques doutes sur les réelles causes du décès d'un de ses maris. La construction de cette intrigue est parfaite, on alterne le point de vue de cette terrible veuve noire, puis celui des policiers et enquêteurs. Au jour le jour, on est dans l'enquête, on suit chaque avancée. Et on ne s'ennuie pas non plus avec les passages concernant les enquêteurs, bien au contraire.

Et ces passages avec les serpents, les araignées... On aimerait pas se retrouver dans une pièce telle que décrite ici, cachée derrière un mur, avec tous ces spécimens d'animaux dangereux. J'ai en tout cas passé un très bon moment avec ce roman, quand arrivent les dernières pages, on en redemande, on en veut encore... Personnellement, j'aimerais beaucoup une suite pour savoir comment tout cela va se poursuivre, notamment concernant les rebondissement du côté de la vie personnelle des enquêteurs. Attention, vous serez prévenus, vous allez devenir accro !

 

528 pages / 20 euros

Merci aux Editions Fleuve Noir pour l'envoi de ce roman !