l'ile des absents caroline eriksson

Le résumé de la quatrième de couverture :

Rester à la surface des souvenirs, ou tomber dans l'abîme

On l’appelle le Cauchemar. C’est un lac à l’eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu’il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans la barque amarrée au rivage, puis s’endort. À son réveil, la nuit tombe et seuls retentissent au loin les cris lugubres des oiseaux aquatiques. L’homme et la fillette ont disparu. De retour dans le cottage que la petite famille occupe au village, Greta fouille chaque pièce et tente en vain de joindre Alex. En proie à la panique, elle décide de se rendre au commissariat. Seulement, sur place, un policier lui annonce qu’elle n’est pas mariée et n’a jamais eu d’enfants. Qui sont Alex et Smilla ?

 

Une lecture où il faut bien s'accrocher pour suivre tous les rebondissements. Dès les premières pages, j'ai pensé que le fameux Cauchemar avait de mystérieux pouvoirs pour faire disparaître ceux qui tentent de s'y aventurer, alors quand Alex et sa fille Smilla ne reviennent jamais retrouver Greta dans leur petite embarcation après leur balade, forcément je me suis laissée pièger... Puis j'ai pensé que Greta avait quelques soucis psychologiques, et s'était tout simplement imaginée un mari et une fille... Ce n'est qu'au fil des chapitres que petit à petit tout s'est mis en place, et que j'ai compris où était la place de chacun. Et ces chapitres en italiques, comme des livres ouverts de journal intime, ce n'est également qu'à la presque fin que tout se met en forme et que l'on sait qui est derrière.

Cette histoire est surprenante, déstabilisante, car on ne sait pas ce qui nous attend ou là où réside le mystère, mais elle nous dévoile toute la torture humaine dont nous pouvons faire preuve pour nous sauver nous-mêmes... Il faut ainsi attendre les dernières pages pour que tout d'explique ou presque, et découvrir ce qui s'est réellement passé dans la vie de chacun de nos personnages. Pas toujours rose ni glorieux, mais leur passé justifie un petit peu leur état au présent. Un roman addictif, surprenant, glaçant parfois. A découvrir !

 

240 pages / 19 euros

Merci aux Editions des Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman !