et j'abattrai l'arrogance des tyrans

Le résumé de la quatrième de couverture :

En 1381, la grande peste et la Guerre de Cent ans ont ruiné le royaume d'Angleterre. Quand le roi décide d'augmenter les impôts, les paysans se rebellent. Parmi les héros de cette première révolte occidentale : John Wyclif, précurseur du protestantisme, Wat Tyler, grand chef de guerre, John Ball, prêtre vagabond qui prône l'égalité des hommes en s'inspirant de la Bible. Mais on trouve aussi des femmes, dont Joanna, une Jeanne d'Arc athée, qui n'a pas sa langue dans la poche et rejoint cette aventure en se disant que, puisque l'on parle d'égalité, il serait bon de parler d'égalité homme-femme...

 

Cette lecture a été une agréable découverte : je n'ai pas spécialement l'habitude de lire des romans 'historiques', et ici j'ai apprécié le style, le contenu, l'histoire pour partie réelle du récit. On y découvre le 'combat' d'une femme au milieu des paysans en pleine révolte contre le pouvoir absolu du Roi d'Angleterre, en 1381, notamment contre les hausses d'impôts. Les textes sont denses, et on a souvent l'impression d'être en marche avec les mécontents pour se rendre à Londres et se faire entendre.

On y découvre ainsi toute la volonté de Joanna de vouloir l'égalité hommes-femmes, dès cette époque, et tout le courage de ces paysans pour que les plus forts entendent leurs revendications. Cette histoire se lit rapidement, facilement, et donne envie de parcouvrir d'autres romans sur le même principe historique, avec des périodes clés et des mises en situation. Le style surprend parfois, avec des références actuelles de la part de l'auteur, et l'ensemble est à découvrir pour son originalité.

 

208 pages / 18 euros

Merci aux Editions Aux Forges de Vulcain pour l'envoi de ce roman !