gauz camarade papa

Le résumé de la quatrième de couverture :

Une histoire de la colonisation comme on ne l’a jamais lue.
1880. Un jeune homme, Dabilly, fuit la France et une carrière toute tracée à l’usine pour tenter l’aventure coloniale en Afrique. Dans une « Côte de l’Ivoire» désertée par l’armée française, quelques dirigeants de maisons de commerce négocient avec les tribus pour faire fructifier les échanges et établir de nouveaux comptoirs. Sur les pas de Dabilly, on découvre une terre presque inexplorée, ses légendes, ses pactes et ses rituels…
Un siècle plus tard, à Amsterdam, un gamin d’origine africaine raconte le monde postcolonial avec le vocabulaire de ses parents communistes. Lorsque ceux-ci l’envoient retrouver sa grand-mère et ses racines en Afrique, il croise les traces et les archives de son ancêtre.
Ces deux regards, celui du blanc sur l’Afrique et celui du noir sur l’Europe, offrent une histoire de la colonisation comme on ne l’a jamais lue. Gauz fait vivre des personnages tout en contrastes, à la lumière solaire, dans une fresque ethnologique pétrie de tendresse et d’humour.

 

Voici une lecture belle et forte, qui nous dévoile certains aspects de la colonisation à deux périodes différentes, comme si nous y étions, en 1880, et au XXe siècle : Dabilly, jeune homme fuyant la France pour tenter son aventure en Afrique, et un enfant venu des Pays-Bas, d'origine africaine, qui part retrouver ses racines. Comme deux approches pour une même cause, vu depuis les deux côtés de la mer. J'ai apprécié l'histoire, le thème, le style, l'écriture avec une langue venue d'on ne sait où, mêlant avec finesse humour et réalisme, pour suivre la progression dans le 'voyage peu ordinaire' de nos deux héros. Je ne me suis pas ennuyée un seul moment avec cet ouvrage, qui est prenant et riche en contenu.

Petite originalité, j'ai également apprécié l'intérieur du bandeau de ce livre, qui contient une carte pour suivre le périple de manière plus visuelle. Cet ouvrage ne laissera personne indifférent, et apporte une approche pertinente et originale avec les parallèles dans le périple à deux époques différentes pour aller conquérir l'Afrique, avec ses moments pas toujours joyeux et glorieux notamment. Une lecture parfaite pour cette rentrée !

 

256 pages / 19 euros

Merci aux Editions Le Nouvel Attila pour l'envoi de ce roman !