les frères lehman stefano massini

Le résumé de la quatrième de couverture :

11 septembre 1844, apparition. Heyum Lehman arrive de Rimpar, Bavière, à New York. Il a perdu 8 kg en 45 jours de traversée. Il fait venir ses deux frères pour travailler avec lui.
15 septembre 2008, disparition. La banque Lehman Brothers fait faillite. Elle a vendu au monde coton, charbon, café, acier, pétrole, armes, tabac, télévisions, ordinateurs et illusions, pendant plus de 150 ans.

Comment passe-t-on du sens du commerce à l’insensé de la finance ? Comment des pères inventent-ils un métier qu’aucun enfant ne peut comprendre ni rêver d’exercer ?
Grandeur et décadence, les Heureux et les Damnés, comment raconter ce qui est arrivé ? Non seulement par les chiffres, mais par l’esprit et la lettre ?
Par le récit détaillé de l’épopée familiale, économique et biblique. Par la répétition poétique, par la litanie prophétique, par l’humour toujours.
Par une histoire de l’Amérique, au galop comme un cheval fou dans les crises et les guerres fratricides.
Comment prendre la suite de Yehouda Ben Tema qui écrivit dans les Maximes des Pères :
« Tu auras cinquante années pour devenir sage.
Tu en auras soixante pour devenir savant » ?
Nous avons 848 pages et environ 30 000 vers pour devenir instruits, circonspects, édifiés. Groggy.

 

La taille est imposante, certes, mais dès que ce livre est ouvert, on se rend bien compte qu'il va se dévorer rapidement. Car le style est plaisant à lire, à mi-chemin entre de la poésie et un discours parlé. Le contenu est également addictif, l'histoire des frères Lehman est intimement liée à celle de l'Amérique, de l'évolution de son économie, de son commerce. J'ai appécié ce texte fort et puissant, les parties sur les choix des frères dans leur(s) affaire(s), les paragraphes sur les aspects plus intimes, les rencontres, les mariages, la vie de famille.

Les générations se succèdent, apportant chacune leur pierre à l'édifice familial et à sa valeur. Avec toujours le regard des anciens sur les choix des nouveaux. Pas évident les affaires en famille, quoi que l'on puisse en penser, et même si elles sont floriscentes... Au fil des chapitres, on revit l'évolution d'un pays, de ses priorités, et des décisions de la famille Lehman sur les orientations à prendre pour leur commerce. Jusqu'à devenir la célèbre banque. Un bel ouvrage, original dans sa forme, enrichissant par son contenu, plaisant pour ces histoires en tous genres. Une belle découverte, à s'approprier et lire pour de bons moments assurés.

 

848 pages / 24 euros

Merci aux Editions Globe pour l'envoi de ce roman !