Cette année, la chance a été au rendez-vous car j'ai eu la chance de découvrir un roman dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire avec Rakuten. J'ai ainsi découvert le très fort roman Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Editions Acte Sud). Et j'ai passé un beau moment de lecture en sa compagnie. 

leurs enfants après eux nicolas mathieu

Le résumé de la quatrième de couverture :

Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l’Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l’ennui, il décide de voler un canoë et d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence.
Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d’une vallée, d’une époque, de l’adolescence, le récit politique d’une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l’entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d’Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage.
Les étés se suivent et se ressemblent dans cette petite bourgade de l'Est de la France, pour une poignée d'adolescents un peu paumés. Pas évident quand on vit au milieu de pas grand chose, sans grand moyen, de se faire sa petite place, de se donner l'envie de rêves et de vies meilleures. J'ai découvert ici le destin croisé de quelques adolescents, qui font des bêtises,qui font des erreurs, mais qui souhaitent une vie presque comme tout le monde. Pas de drames ni de gros rebondissements, mais la photographie d'une génération dans un endroit donné, et des moments de vie avec des hauts et des bas, et du calme plat au milieu.
L'argent facile de la drogue en tentera certain, mais le droit chemin rappellera vite tout le monde à l'ordre. Au fil des années pour certains, les fantasmes des amours d'adolescents resteront marqués. La vie apporte cependant son lot de surprises, et les chemins de chacun s'éloignent pour mieux se retrouver, sur les bords d'un lac, un soir de 14 juillet, ou dans un bar pour fêter un certain soir de finale de juillet 1998... Comme si le fait d'être champion du monde permettait de tout anesthésier le monde qui nous entoure, De fédérer un peuple et d'oublier le temps d'une soirée toutes nos différences et nos rancoeurs. Un roman générationnel, qui parlera forcément encore plus à celles et ceux qui étaient dans les tranches d'âges des adolescents dans ces années 1990. A découvrir et relire, pour se souvenir des belles choses et des moments moins faciles de la vie.
432 pages / 21,80 euros
Merci aux #MRL18 et à #rakuten pour l'envoi de ce roman !