le vieux qui voulait sauver le monde jonas jonasson

Le résumé de la quatrième de couverture :

Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.
Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante.

 

J'ai passé un bien agréable moment de lecture en compagnie de ce roman. Un roman où l'on retrouve nos célèbres centenaires, Allan et Julius dans de nouvelles péripéties, et partant à la rencontre des 'grands' de ce monde. Car nos deux héros ne font rien comme les autres, et se retrouvent toujours confrontés à d'improbables éléments, et au contact de personnalités inédites. Ils sont toujours aussi filous, et arrivent à se sortir de toutes les situations. J'ai apprécié qu'ils parviennent à rencontrer les différents dirigeants actuels de plusieurs pays, qu'ils réussissent à sauver le monde avec leur bagou et leur audace.

Ce livre plaira à tout le monde, que l'on connaisse déjà l'auteur et son style ou non, que l'on ait déjà lu les premières aventures de notre 'vieux' ou non également. C'est un roman qui fait du bien, qui fait passer un bon moment et nous fait oublier tous nos petits soucis, surtout avec les gros soucis auxquels sont confrontés Allan et Julius... Et dès les dernières lignes parcourues, on a envie d'une suite, d'un nouvel opus aux aventures de notre vieux préféré. Il a encore de belles années d'aventures devant lui, c'est certain !

 

504 pages / 22 euros

Merci aux Editions des Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman !