conversations avec mon chat eduardo jauregui

Le résumé de la quatrième de couverture :

Sara a presque quarante ans et des tas de problèmes... jusqu'au jour où elle rencontre un chat qui parle.
Chaque matin, Sara se réveille avec la nausée. Enceinte ? Impossible, cela fait bien trop longtemps que son compagnon ne l'a pas approchée. Surmenée ? Plus probable. D'ailleurs, le matin même où elle doit présenter un dossier important au travail, elle se met à avoir des hallucinations : Sybille, un drôle de chat abyssin, vient frapper à sa fenêtre et lui parle. Et pas pour dire n'importe quoi ! L'animal lui pose des questions étonnamment sensées : est-elle vraiment heureuse ? Qu'attend-elle de la vie ? La psychatnalyse commence !

Par le biais de Sybille, l'auteur, spécialiste en psychologie positive, transmet au lecteur les outils qui lui permettront, à son tour, de mettre au repos un esprit trop souvent en ébullition : faire le vide en se basant sur son propre souffle, retrouver une attention au monde et à soi, entraîner son esprit pour qu'il ne soit plus dominé par les pensées négatives, apprendre à se concentrer sur le moment présent, sur ce qu'on possède et non ce qui nous manque, pour ne plus subir mais devenir acteur de sa propre vie. Une vie pleine et heureuse.

 

Une lecture agréable, qui fait vraiment du bien. Voilà comment résumé ce roman. Car tous les conseils que Sybille, le chat, peut donner à Sara lors de sa période difficile peuvent être repris par le lecteur. Un chat qui parle et qui conseille, voilà une idée originale en tout cas. Le style est très accessible, on a ici à faire à un roman feel good, mais très abordable et sans prise de tête.

J'ai particulièrement aimé les changements apportés à la petite vie de Sara suite à sa rencontre avec Sybille, et à ses nombreux échanges et diverses expériences. Un peu comme si sa vraie vie avait commencé avec ses nouvelles bases. Savourer l'instant présent, ne pas avoir peur avant d'être confronté à la peur... Des conseils simples à écrire, parfois beaucoup plus compliqués à mettre en oeuvre. Mais avec ce livre, on peut essayer. Et le garder dans sa bibliothèque pour le relire et se donner une bonne dose de positivisme au moral.

 

350 pages / 20 euros

 

Merci aux Editions des Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman !