les avides guillermo del toro & chuck hogan

Le résumé de la quatrième de couverture :

Après une enquête qui a mal tourné, Odessa Hardwicke est mise à pied. Dévastée, la jeune agent du FBI n'est pourtant pas en cause.Sur la piste d'un meurtrier avec son collègue, elle s'est en effet vue obligée de commettre l'irréparable. Mais ce qui la choque le plus n'est pas d'avoir fait usage de son arme : elle pense avoir vu une présence ténébreuse quitter le corps de sa victime. En attendant des jours meilleurs, Odessa accepte une mission à New York. Cette affectation a priori sans intérêt la met sur la piste d'un personnage mystérieux, Hugo Blackwood. Qui est cet homme ? Un simple fou, ou le meilleur espoir de l'humanité face à un mal indicible ?

 

Voici une lecture pleine de mystère, de fantaisie, de surnaturel et de rebondissements. En pleine intervention, Odessa, jeune agent du FBI, doit tirer sur son collègue alors qu'il se met à agir très bizarrement, comme si il était devenu quelqu'un d'autre en quelques minutes à peine. Elle se retrouve mise à l'écart de toute enquête suite à cela, et une chose la tracasse plus que tout : elle a senti une présence quitter le corps de son collègue au moment où elle a fait usage de son arme. L'intrigue nous porte ainsi entre le présent et le passé, des siècles plus tôt, pour petit à petit tisser le lien entre ces phénomènes inexpliqués, et fantastiques.

J'ai apprécié la construction de l'intrigue, les personnages et leurs multiples facettes, surtout Hugo Backwood, et tous les mystères et interrogations qui l'accompagnent. Ce roman, à mi-chemin entre policier et fantastique, peut suprendre, questionner, mais il est addictif, et il est bien difficile de le poser tant que les dernières pages ne sont pas tournées.

 

384 pages / 8,40 euros

Merci aux Editions J'ai Lu pour l'envoi de cet ouvrage !