la plage de la mariee clarisse sabard

Le résumé de la quatrième de couverture :

2015, Nice.

Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toute ces années.

 

Zoé habite à Nice, elle est bien entourée par ses amis, et ses parents. Un jour, le drame arrive : ses parents décèdent suite à un terrible accident de moto. Juste avant de mourir, sa maman lui fera une révélation qui changera sa vie : son papa n'est pas son vrai père, sans pour autant lui révéler l'identité de cet homme. Avec pour seul indice, l'indication de la "plage de la mariée". Zoé devra donc partir seule à la recherche de ses racines. C'est dans cette quête que nous la suivons au fil des pages de ce roman.
La Bretagne, comme si on y était... Car cette fameuse plage de la mariée est en Bretagne. Et dès que Zoé arrive là-bas, les paysages, l'ambiance, tout est décrit avec soin du détail. On s'y croirait. Les habitants du cru que rencontre Zoé sont accueillants, ouverts, et elle finit, à force d'entêtements et de persévérance, par trouver là-bas une vraie famille, de vrais amis, l'amour, et à remonter le fil du passé. J'ai passé un très bon moment avec ce livre, où l'histoire monte crescendo, où chaque personnage est attachant et humain. Où chacun a ses petits défauts, son caractère, son style.
Ce roman fait du bien, l'histoire n'est pas que légère et innocente, mais les personnages sont réellement attachants et on aurait presque envie de les prendre dans nos bras à certains passages, voire à aller déguster un cupcake et boire un café avec eux à la Cupcakerie. En tout cas, ce livre donne envie d'aller faire un tour en Bretagne, c'est certain... Une lecture incontournable pour ce printemps ensoleillé, à dévorer avec une poignée de M&M'S et de bons thés aux fruits rouges !

 

442 pages / 19 euros

Merci aux Editions Charleston pour l'envoi de ce roman !