alex jestaire invisible

Le résumé de la quatrième de couverture :

À la dérive dans les rues de Bruxelles, un SDF prend conscience qu’il est en train de devenir invisible aux yeux des passants – réellement invisible. Facétieux, il tire parti de cette nouvelle donne en se jouant des barmen, des touristes, des policiers et des femmes…

Après Stephen King, Clive Barker ou Cronenberg, les Contes du Soleil Noir déclinent les visages de l’horreur d’aujourd’hui, matérielle, sociale, morale… une horreur de fin de civilisation.

 

Invisible est le troisième opus des Contes du Soleil Noir, signés Alex Jestaire. Il arrive juste après Crash sorti en janvier et Arbre sorti en mars. Sont prévus également en août et décembre les quatrième et cinquième tomes de la série. Et attention, on devient vite accro à ces Contes pas comme les autres, qui se lisent en une soirée, avec à chaque 'épisode' des profils bien particuliers à découvrir, et un style aiguisé, vif, cru parfois. On en redemande, et attend la suite à chaque fois avec la même envie.

Dans Invisible, il est donc question d'un homme, un SDF, qui devient invisible. Que plus personne ne voit, mais qui continue malgré tout à déambuler et à faire sa petite vie au milieu des autres en profitant de sa nouvelle caractéristiques peu commune... Les présentations sont ici toujours faites par Monsieur Geek, le narrateur de chacun des livres de cette série, qui a accès à toutes les vidéos de surveillance, et déniche ainsi les 'talents' de ces différentes histoires. Les textes sont bruts, et toujours dans la même ambiance sombre et dure.

Attention, série addictive. Vivement le prochain tome... Et je me demande bien comment tout cela va se terminer. Patience...

 

128 pages / 9,99 euros

Merci aux Editions Au Diable Vauvert pour l'envoi de ce roman !