monsieur jules ducoudray monin

Le résumé :

Dans le quartier, tout le monde connaît le maussade Monsieur Jules. Pourtant beaucoup ignorent qu’il continue d’exercer son métier, apparu avec le plus vieux métier du monde… Au moment où tous les jours éclosent de nouvelles fleurs de pavés venues d’Afrique ou de l’Est, lui partage sa vie avec Solange et Brigitte, deux vieilles tapineuses. Une nuit, Monsieur Jules découvre le corps inanimé de Tina. Mais en l’aidant, Monsieur Jules attire l’attention des réseaux de prostitution qui ont une tout autre conception du métier de proxo que lui.

 

Le sujet n'est pas simple, mais l'histoire et le traité sont ici justes et beaux. Les dessins sont brillants, les couleurs parfaites à chaque instant, à chaque séquence. Les coups de crayons sont ici élégamment posés, avec finesse et précision. Monsieur Jules est 'rentier pour dames', et il prend 'soin' de ses protégées Solange et Brigitte. Un sujet pas forcément simple à aborder en bande dessinée, mais ici le rendu est touchant et percutant. On découvre un univers fermé et protecteur, violent parfois, un peu à l'ancienne, qui se confronte aux milieux beaucoup plus organisés... Une petite claque pour le lecteur, mais une belle histoire d'humanité et de vie avec violence et dureté, en bulles et en mots. Un livre que mes loulous n'ont pas lu, à réserver aux adultes.

 

88 pages / 16,90 euros

Merci aux Edtions Grand Angle pour l'envoi de cette bande dessinée !