la vie sauvage thomas gunzig

Le résumé de la quatrième de couverture :

Bébé rescapé d’un accident d’avion, Charles grandit dans la jungle africaine. Retrouvé par hasard le jour de ses seize ans et ramené à sa famille, il va découvrir les misères de la civilisation dans une petite ville du nord de l’Europe. La rage au ventre, il mettra tout en oeuvre pour retourner d’où il vient et où l’attend l’amour de sa vie.

Un magnifique roman d’amour, classique et drôle, lyrique et cruel, sombre et optimiste.

 

Ce roman nous offre une histoire tout en originalité, haute en couleurs. Celle d'un bébé, Charles, seul survivant recueilli sur le site d'un terrible accident d'avion, en plein milieu de la jungle en Afrique. Charles va donc connaître une enfance pas comme les autres, et un beau jour il sera retrouvé et rapatrié en France, chez son oncle, où il va devoir s'acclimater, ou pas...

Car il veut retourner de là d'où il vient, car il y a laissé sa tendre moitiée, celle qu'il aime plus que tout, et avec laquelle il partage un riche secret à récupérer lui aussi. Le style est tranché, certains passages sont plus osés et durs que d'autres, l'ensemble se lit plutôt bien. Je ne m'attendais pas au final proposé par l'histoire, mais la boucle est ainsi bouclé, et chacun poursuit sa petite vie à sa façon.

Certains passages sont durs, il faut s'accrocher, mais le style se lit agréablement. Une lecture de rentrée qui bouge, rythmée par les rebondissements de la vie et ses surprises pas toujours agréables. L'esprit sauvage y est bien présenté en tout cas. La construction est originale et surprenante parfois. A découvrir.

 

336 pages / 18 euros

Merci aux Editions Au Diable Vauvert pour l'envoi de ce roman !