la disparue de la cabine n°10 ruth ware

Le résumé de la quatrième de couverture :

Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à silloner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers.
Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise.
D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau.
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord.
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était.
Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...

 

Un livre qui fait vraiment froid le dos, et qui ne donne pas du tout envie de partir en croisière sur un beau bateau... Même un bien joli vaisseau flottant comme celui décrit dans ce thriller. Il se passe des choses étranges à bord, qu'a donc bien pu voir vraiment Laura ? Qu'est ce qui a été jeté par dessus bord en pleine mer ? Pourquoi personne d'autre n'a croisé cette mystérieuse voisine de cabine ? Le suspense monte au fil des pages, et plus on s'approche de la fin, plus l'histoire prend une tournure inattendue. J'ai apprécié cette lecture de la première à la dernière page, car même avant de partir en croisière, il arrive de surprenants événements à notre héroïne...

Le rythme est là, le style incisif et prenant. On s'attache à Lo, on a envie de venir l'aider à sortir de l'Aurora. On a envie de lui prêter notre téléphone pour qu'elle puisse envoyer rien qu'un petit message. Bref, ce livre est juste parfait pour quelques soirées d'hiver, pour frissoner et se faire peur, pour se dire qu'on est vraiment bien sur terre et pas en pleine mer dans de telles conditions... malgré les publicités alléchantes de cette croisière luxueuse et sélective. Un livre captivant, qu'on ne lâche pas facilement. Avec une fin comme je les aime en plus.

 

432 pages / 20 euros

Merci aux Editions Fleuve Noir pour l'envoi de ce roman !