jon raymond la vie idéale

Le résumé de la quatrième de couverture :

Changer de vie et revenir à l'essentiel : voilà ce à quoi aspirent Damon et Amy, deux trentenaires originaires de Los Angeles, en couple depuis six ans. C'est justement ce que propose "Rain Dragon", une grande ferme bio du nord-ouest des États-Unis qui pratique l'agriculture raisonnée. Un projet alternatif qui attire beaucoup de jeunes en quête d'un idéal de vie et dans lequel tous deux vont peu à peu se faire une place, en s'éloignant inéluctablement l'un de l'autre.
Révélé en 2010 par 'Wendy & Lucy', un recueil dont la nouvelle éponyme a été portée à l'écran par la réalisatrice Kelly Reichardt, Jon Raymond écrit également pour le cinéma et collabore régulièrement avec Gus Van Sant et Todd Haynes. On retrouve dans 'La Vie idéale' les thèmes qui lui sont chers et cette écriture visuelle qui en fait un écrivain à la fois original et résolument contemporain.

 

La vie idéale : un concept personnel et différent pour chacun d'entre nous. Dans ce roman, nous découvrons le changement de vie d'un couple, Damon et Amy, qui décide de plaquer leur petite vie 'normale' pour se recentrer sur l'essentiel à leurs yeux, la nature et la culture bio. On fait connaissance avec eux alors qu'ils ont commencé leur quête, et qu'ils sont à la recherche de l'endroit où ils pourront s'épanouir. Mais la vie idéale dont ils ont rêvé est-elle celle qui les rendra pleinement heureux ensemble ?

Ils arrivent au coeur d'un projet qui va donner du sens à leur vie, dans lequel chacun pourra s'épanouir selon ses envies, mais qui va petit à petit les séparer. Un grouper dans lequel chacun apporte sa pierre à l'édifice. La quête du bonheur ne se fait pas sans quelques dommages collatéraux... Ce serait trop simple.

J'ai passé un bon moment avec cette lecture agréable, qui nous fait réfléchir à la vie idéale dont nous aurions envie. Elle existe forcément. Et peut-être qu'ele n'est au final pas éloignée de celle que nous menons au quotidien. A découvrir !

 

320 pages / 24 euros

Merci aux Editions Albin Michel pour l'envoi de ce roman !